Scolarité et services annexes

 

Gap ville amie des enfants

 

 

 

 

Ecoles maternelles et élémentaires :

 

M. le maire renouvelle son appel à figer la carte scolaire du 05

Communiqué du 10 janvier 2023
 

A la suite de la mobilisation en faveur de l’école Porte-Colombe et de la grève de faim qu’il avait observée pendant dix jours à la rentrée des classes, le maire de Gap, Roger DIDIER, a obtenu une convention avec l’éducation nationale qui assure le maintien des classes de la ville pendant trois ans. Aux termes de cette convention, il n’y aura pas de diminution de moyens des écoles dès lors que la population scolaire de l’ensemble des écoles de Gap sera stable ou ne connaîtra qu’une faible variabilité. De la même façon, une hausse du nombre d’élèves génèrera des moyens supplémentaires.

Comme il l’a déjà fait à plusieurs reprises depuis sa rencontre avec le recteur de l’académie d’AixMarseille, Bernard BEIGNIER, ayant abouti à cet accord de référence validé au plus haut niveau, le maire de Gap, Roger DIDIER, renouvelle son souhait que celui-ci soit étendu à l’ensemble des Hautes-Alpes. « Gap est une ville moyenne mais ses problématiques sont aussi celles des zones rurales qui l’entourent et aussi des zones de montagne », souligne Roger DIDIER. « La mobilisation autour des écoles de Gap a avant tout montré que nos territoires ruraux méritent d’être mieux pris en compte par l’état. Ce que j’ai obtenu pour notre ville, nous devons tous agir pour que l’ensemble de notre département en bénéficie. Il faut arrêter de gérer la carte scolaire d’une année sur l’autre, sans vision à plus long terme et sans tenir compte des efforts d’adaptation que cela demande aux communes. »

Roger DIDIER prend ainsi l’exemple du maire d’une commune rurale dont une classe est menacée, mais qui est dans l’incapacité de programmer les travaux que nécessite son école sans avoir d’assurances sur le maintien de cette classe. Pour le maire de Gap, « la question scolaire est essentielle pour le dynamisme de nos territoires ruraux et cela nécessite de dépasser une logique comptable. Dans ce domaine comme dans d’autres, c’est avant tout une question d’aménagement du territoire. »

 

* Les écoles publiques de Gap
 

  • ANSELME GRAS - Rue des Sagnières 
  • BEAUREGARD -  45, Route Sainte Marguerite
  • BELLEVUE -  20, Route de Rambaud
  • CHARANCE - 8, Clos de Charance
  • FONTREYNE - Rue des Boutons d’Or
  • LARETON - Quartier Lareton
  • LA GARE - 7, Chemin de Bonne
  • LA TOURRONDE - La Tourronde, Chemin des Terrasses
  • LE STADE - Rue du Stade
  • LES EYSSAGNIERES - 19, Route des Eyssagnières
  • PAUL EMILE VICTOR - 20, Avenue de Bure / Quartier Forest d’Entrais
  • PASTEUR - Rue Pasteur
  • PEPINIERE - Boulevard Pierre et Marie Curie
  • PORTE COLOMBE - 2, Avenue Jean Jaurès
  • PUYMAURE - Rue Jean Macé
  • RAYMOND CHAPPA - 89, Route des Fauvins
  • ROCHASSON - Place du Rochasson
  • ROMETTE - 9, Rue du Rourre


>>> Situez ces écoles sur la carte ci-dessous.

 

* Les écoles privées sous contrat, à Gap

 

  • LA CALANDRETA Andrieu Faure - 87 Route de Saint-Jean
  • JEANNE D'ARC - 5 Rue David Martin
  • SAINT COEUR - 1 Place Ladoucette